3 plantes que TOUS les sportifs doivent connaitre


Rodhiola Rosea



img : Olaf Leillinger



Comme de nombreuses plantes médicinales à très fort pouvoir thérapeutique, l’orpin rose (Rhodiola rosea) encore appelé « racine d’or », famille des crassulacées, a fait par le passé l’objet d’une grande vénération chez les peuples anciens.

Les Vikings en effet attribuaient leur force et leur courages légendaires à une consommation régulière de la racine de cette plante très commune dans toutes les régions froides de l’hémisphère nord.

Historiquement parlant c’est au médecin grec Dioscoride que revient le mérite d’avoir pour la première fois mentionné les effets de la rhodiole sur l’endurance, la résistance, la vigueur sexuelle.

Plus proches de nous, le médecins russes en avaient fait un secret d’état et réservait son usage aux militaires des troupes d’élite et des cosmonautes.

Aujourd’hui la phytothérapie moderne considère Rhodiola rosea comme une des meilleures plantes adaptogènes connues, capable de traiter la dépression, de stimuler les facultés d’adaptation aux stress physiques et psychiques, d’améliorer les facultés cognitives, d’accélérer la récupération après l’effort, de stimuler tous les métabolismes cellulaires, d’augmenter la concentration dans l’organisme des molécules fournissant l’énergie.


Il semblerait de plus qu’elle favorise la prise de masse musculaire et qu’elle stimule les fonctions sexuelles.

On le voit, l’orpin rose n’est pas loin d’être une panacée pour le sportif.


Découvrez notre formation en ligne

Naturopathie à l'usage des sportifs



Hoodia Gordoni



img : Winfried Bruenken. CC



Le peuple San, appartenant à l’ethnie Bushmen installée depuis près de trente mille ans dans le désert du Kalahari (Afrique du Sud, Namibie, Tanzanie) utilise depuis des temps immémoriaux une plante strictement locale appelée sur place le XHOBA, nom scientifique Hoodia gordonii.
Cette plante, de la famille des apocynacées, a toutes les apparences d’un cactus et constitue encore aujourd’hui l’essentiel du viatique emporté par les chasseurs Sans partant à la recherche du gibier, dans de longues et difficiles expéditions cynégétiques.
Doté d’un incroyable potentiel énergétique, le XHOBA permettait aux chasseurs de « tenir » plusieurs jours presque sans boire ni manger autre chose, dans les conditions climatiques extrêmement difficiles propres aux déserts africains.

C’est au début des années soixante que l’Occident a rencontré pour la première fois le XHOBA, par l’intermédiaire de militaires américains initiés à ses vertus par leurs guides Bushmen.
Depuis 2001, les études se sont multipliées – études cliniques, études épidémiologiques en « double-aveugle », essais de culture... Elles ont toutes permis de confirmer l’incontestable effet coupe-faim et surtout l’action revitalisante de Hoodia gordoni.
Cependant, l’intérêt majeur de Hoodia gordonii ne réside pas dans l’effet coupe faim mais dans l’augmentation de la vitalité
L’utilisation traditionnelle du Hoodia reposait essentiellement sur son pouvoir énergétique qui malheureusement n’a pas encore été suffisamment étudié par les scientifiques. En effet, dans notre société marquée par la surconsommation, le surpoids et l’obésité font des ravages, et le marché des produits de régime est florissant.


Spiruline



Une autre ressource naturelle incontournable, la spiruline, une cyanobactérie assimilée aujourd’hui à une algue unicellulaire, est riche d’un arsenal complet : vitamines, protéines, oligo-éléments, et surtout phycocyanine, un pigment rare capable de stimuler la fabrication des globules rouges, toujours sans excès et dans les normes métaboliques, et donc de favoriser l’oxygénation du muscle pendant l’effort et la récupération.
Récoltée et consommée depuis des siècles par le peuple tchadien des Kanembous (Afrique) et par les anciens Aztèques (Mexique, vallée du Texcoco), elle apparaît pour la première fois dans la littérature sous la plume de Cortès, qui en ses mémoires de conquérant, rédigées vers 1521, nous explique qu’elle était consommée sous forme de galettes obtenues par séchage au grand soleil.
Redécouverte au Tchad en 1930 par un pharmacien des troupes coloniales françaises, elle attira en 1959 l’attention d’un anthropologue et cinéaste, Brandilly, qui lui consacra un article aussitôt oublié qu’écrit, malgré son titre prophétique : « Depuis des lustres, une tribu africaine du Tchad exploite la nourriture de l’an 2000 ».
La spiruline, si elle est l’une des premières formes de vie terrestre, n’en a pas moins suscité que tardivement l’intérêt des scientifiques occidentaux.
Depuis les années 80, la spiruline a fait l’objet de plusieurs dizaines d’études scientifiques, par des chercheurs du monde entier, et nous sommes encore loin de connaître tous les effets bénéfiques d’une consommation quotidienne de spiruline.

L’intérêt majeur de la Spiruline pour le sportif réside dans le fait qu’elle stimule la production des globules rouges, qu’elle permet de restaurer une concentration optimale de ceux-ci dans le sang circulant, toujours dans le sens d’une régulation et jamais en excès.
383
Ce qui revient à dire que même si ses principes de fonctionnement nous font penser à l’EPO célèbre dans le monde du dopage, elle ne saurait être considérée comme un produit illicite puisque son efficacité se limite à parvenir à un dosage optimal de la formule sanguine.

Découvrez notre formation en ligne

Naturopathie à l'usage des sportifs


Qui sommes nous ?

Votre centre d'enseignement alternatif en santé naturelle, naturopathie holistique & nouveaux paradigmes


Forts de plus de 20 ans d'expérience dans l'enseignement des approches naturelles de santé, notre centre de formation vous propose aujourd'hui l'accès à du contenu de qualité en E-learning. Inspirés par une vision globale et holistique, nous souhaitons communiquer avec vous un changement de paradigme profond visant à considérer l'humain et le vivant de façon plus globale. Grâce aux plus récentes données scientifiques, nous avons la certitude que notre santé ne peut être comprise qu'à travers une vision englobante considérant l'humain avec une approche physique, psychique et spirituelle. Dans cette démarche, notre savoir est très largement inspiré par la médecine tibétaine avec laquelle nous entretenons un lien étroit grâce à nos nombreux partenariats.

Découvrez notre formation à distance