MÉDECINE CHINOISE, DÉCOUVREZ LA SCHISANDRA



Temps de lecture : 12 min


Découvrez la Schisandra, une plante incroyable de la pharmacopée asiatique


_____________________


Utilisation traditionnelle de la Schisandra


Utilisée depuis des siècles en Asie, la Schisandra est aussi souvent appelée “fruit aux cinq saveurs”. Ce nom évocateur tire son origine du fait que tous les goûts seraient combinés en ce fruit : piquant, amer, salé, sucré et aigre. Malgré cette caractéristique gustative, c’est surtout pour ses nombreuses vertus que la schisandra s’est fait connaître. Traditionnellement, les médecins chinois n’hésitaient pas à conseiller à leurs patients la consommation des baies de Schisandra pour un très large éventail de pathologies : syndromes grippaux, troubles respiratoires, troubles gastriques, fatigue, problème de sommeil, impuissance… Les chinois de l’antiquité voyaient d'ailleurs en cette plante un cadeau divin, ayant pour vertu d’augmenter le “CHI” l’énergie universelle qui anime toutes choses.


Pourtant, en dépit de ce large spectre d' indications possibles, il semblerait que la principale vertu de cette panacée réside en son pouvoir adaptogène. 

En effet, c’est depuis des siècles que les peuples de l’est de la Russie l’apprécient pour sa capacité à combattre la fatigue, augmenter la résistance à l’effort et conserver forme physique et morale dans les situations difficiles. Ces bienfaits seraient tel que le gouvernement soviétique a dans les années 40 commandité de nombreuses études sur cette plante, comme pour la Rhodiola, dans l’espoir de rendre ses soldats plus forts et résistants.


Aujourd’hui connue en Europe pour ces mêmes vertus adaptogènes, la Schisandra est appréciée pour ses effets bénéfiques contre la fatigue, sur la résistance physique et mentale, le sommeil, la libido et également pour ses propriétés protectrices du foie.



Bienfaits et Vertus de la Schisandra



Schisandra : effets sur la libido et la ménopause


Bien que cela ne soit pas la seule vertu allouée à la Schisandra, elle est particulièrement connue pour les effets que celle ci aurait sur la libido, aussi bien des hommes que des femmes. C’est également de par ses capacités à lutter contre la fatigue que la Schisandra devrait promettre de longues nuits de plaisir aux amants de tous âges.


Dès l’antiquité chinoise, les baies de Schisandra étaient traditionnellement offertes aux jeunes hommes en préparation de leur nuit de noces, pour leur assurer d’honorer convenablement leurs épouses.


Une récente étude parue en 2016 a révélé que la Schisandra avait pour bienfait de réduire les symptômes associés à la ménopause. L'expérience menée en double aveugle sur des femmes en cours de ménopause a révélé que ces effets étaient particulièrement intéressants contre les bouffées de chaleur, les suées et les palpitations cardiaques.




Effet détox de la Schisandra, fonctionnement hépatique et radicaux libres


Couramment utilisée en détoxifiant, la Schisandra est connue pour un puissant effet de lutte contre les radicaux libres. Ce sont ces molécules bien connues qui sont à la base de la chaîne de biosynthèse des vecteurs inflammatoires.


Nous retrouvons également parmi les principes actifs de la Schisandra, certains lignanes généralement appréciés pour leurs fonctions protectrices du foie.


Des études cliniques semblent confirmer ces allégations. Des chercheurs en 2013 ont observé chez des patients atteints de troubles du foie, une baisse du taux d’AST et ALAT (enzymes hépatiques) généralement corrélées aux problèmes hépatiques. Ils ont également mesuré une baisse significative du taux de radicaux libres présents dans l’organisme.




Performance intellectuelle, fonctions cognitives et équilibre mental.


La Schisandra est également, comme tous les adaptogènes, très connue pour ses vertus positives sur le système nerveux. Elle est d'ailleurs encore aujourd’hui connue en Chine pour augmenter la capacité de concentration. Elle est également couramment utilisée pour lutter contre la dépression, l’irritabilité et pour traiter l’insomnie.


En 2010, Une étude en double aveugle a testé l’efficacité d’un mélange de 3 adaptogènes (Rhodiola, Schisandra et Eleutherocoque) sur un groupe de 40 personnes. Ils ont alors observé que la prise de ces plantes augmentait significativement la capacité de concentration et de mobilisation du mental en situation de stress.



Principes actifs et molécules de la Schisandra


Toutes ces incroyables vertus que l’on accorde à la plante proviennent en réalité majoritairement d’un seul groupe moléculaire : les lignanes. On en dénombre dans la plante une trentaine différents dont les plus connus sont la schizandrine, la désoxyschizandrine et la gomisine.



Posologie et contre-indications de la Schisandra


Bien qu’aucun effet indésirable ne soit généralement rapporté, il reste plus prudent d’éviter la Schisandra aux jeunes enfants et aux femmes enceintes.


De par ses vertus stimulantes, il est aussi plus approprié de prendre la Schisandra le matin, à défaut du soir où dans de rares cas elle pourrait perturber le sommeil. C’est pour cette raison qu’il est généralement recommandé de ne pas dépasser 3 gélules par jour.


Bien évidemment, la prise de Schisandra ne se substitue pas à la consultation d’un professionnel de santé compétent et ne vient pas remplacer un traitement en cours. Il est d'ailleurs généralement conseillé de vérifier avec votre médecin traitant en cas de prise de médicaments. En effet, certaines études sur animaux suggèrent que la Schisandra pourrait, de par une action stimulatrice du foie et des reins, éliminer certaines substances médicamenteuses.





les formations phytocorsa à la une



PHYTOTHERAPIE



SPORT & NATUROPATHIE



NUMÉROLOGIE KARMIQUE TIBÉTAINE